Hellfest 2015, Day 3

Dernier jour du Hellfest…la fatigue se fait ressentir….

Premier concert : les ex-Beastmilk reformés en tant que Grave Pleasures, nous ont gratifiés d’un superbe set de leur post punk incisif aux chansons introspectives et mélancoliques comme nous l’a expliqué Mat McNerney lors de l’interview.

 

Conférence de presse de Ben BARBAUD le fondateur du Hellfest qui répond à la question que tout le monde se pose : « Metallica c’est pour quand ? »

 

Limpbizkit  sur la mainstage, un retour en forme, même si on sent quelques difficultés vocales pour notre ami Fred. On aura beau cracher sur Limp Bizkit, mais l’investissement de Fred Durst, pour mener son projet au plus haut, paye et est un exemple pour tout le monde. Quand on voit plus de 100 000 personnes jumper sur sa musique, on ne peut que s’incliner et respecter.

 

Les californiens de NOFX  font honneur à la Warzone pour un set d'une heure, les gens sont tous tellement compressés qu'il faut vraiment batailler pour avancer d'un pas vers la scène et les moins téméraires restent derrière les cloisons à écouter la musique sans pouvoir apercevoir la scène…Beaucoup d’humour, le bla bla bla est de bon ton et une fois encore, Fat Mike félicite le groupe d’être capable d’enchaîner plusieurs morceaux à la suite. Melvin et El Hefe conservent une énergie et une bonne humeur constante…

 

Arch Enemy  porté par la chanteuse Alissa White-Gluz (ex-The Agonist) clôture pour nous cette dernière soirée !

 

Allez, on rentre !

Dernière modification lelundi, 22 juin 2015 21:42
0
0
1
s2smodern
powered by social2s

Éléments similaires (par tag)

Media

Plus dans cette catégorie : « Hellfest 2015, Day 2
Connectez-vous pour commenter