SANDSTONE, VENGEFUL GHOUL, ABINAYA, ARCHANGE et JC JESS

  • Publié dans Concerts

SANDSTONE, VENGEFUL GHOUL, ABINAYA, ARCHANGE et JC JESS

Soirée marathon metal à l'Ampérage ce samedi avec pas moins de 6 groupes qui se sont succédés sur scène…et oui 5 formations ont partagées l'affiche et ont ouvert pour RIPPER OWENS le chanteur "intérimaire" de JUDAS PRIEST et ICED EARTH.

ARCHANGE a la lourde tache d'ouvrir la soirée, avec son Heavy/Hard FM. L'Ampérage est déjà bien remplie quand le groupe monte sur scène. Les 5 musiciens délivrent une prestation solide et carrée, le chanteur se révèle assez efficace avec un timbre rappelant David Coverdale et surtout Klaus Meine !! Une bonne entrée en matière !
Ensuite nous avons droit aux hauts savoyards de JC JESS et leur Metal/ Rock US. Si Archange s'en était bien sorti avec un son correct et une prétention efficace, ce n'est pas vraiment le cas de JC JESS qui d'entrée de jeux monte sur scène avec un son brouillon et subit divers problèmes techniques. Leur prestation ne décollera pas vraiment, même si les musiciens assurent le show et même si une délégation de fans les soutiennent, le son des guitares (vraiment mauvais et mal équilibré) empêche de savourer pleinement la musique du groupe. A revoir dans de meilleures conditions .

S'en est suivi de l'OVNI de la soirée, le groupe ABINAYA, d'ordinaire je suis assez réceptif à l'originalité dans le milieu métal souvent hermétique à l'innovation, mais là j'avoue ne pas avoir été séduit par le métal tribal du groupe. Le son trop fort, la guitare sous-accordée au son brouillon, le chant écorché en français, le "trip habité" du joueur de djembé et certaines approximations rythmiques m’ont malheureusement fait quitter la salle assez vite !!….Bref, encore 2 groupes avant Ripper !!!!

L'ambiance change cependant avec VENGEFUL GHOUL, groupe Turc qui propose un mélange de Heavy Metal assez technique, d'ambiance sombre, de chants lyriques et des riffs Thrash/death mélodique.  La formation est très carrée, le son puissant et clair met en valeur le travail d'orfèvre des 2 guitares (la rythmique est tenue par une jeune femme aussi jolie qu'efficace sur son instrument !!). La soirée commence (enfin !) à devenir intéressante, le public revient donc en masse devant la scène assister au show de VENGEFUL GHOUL et de son chanteur charismatique aussi à l'aise dans les aigus comme dans le chant plus grave et habité ! Ce fut sans aucun doute la découverte de la soirée !!

Arrive ensuite les Anglais de SANDSTONE, qui pratiquent un Heavy Metal traditionnel ultra-mélodique, exécuté par des musiciens hors pairs et techniquement irréprochables.  Le son limpide et puissant (clairement le meilleur de la soirée) fait que l'ont distingue toutes les subtilités des instruments et  nous avons droit à un florilège de guitares harmonisées, cavalcades rythmiques, et soli en tout genre,….si seulement ça n'avait pas été gâché par un chanteur certes vocalement performant mais un peu à côté de la plaque niveau look, jeux de scène et timbre de voix…(j'aurais bien emprunté le chanteur de VENGEFUL GHOUL pour l'occasion !!) Après une heure d'un set efficace et varié (alternance morceaux rapide, mid tempos et même une power ballade !).

Il est déjà 1h du matin quand SANDSTONE quitte la scène sous des applaudissements fournis, et c'est après un entracte et un changement de backdrop (fond de scène) que le même groupe revient sur les planches de l'Ampérage accompagné de TIM RIPPER OWEN. Et c'est parti pour une heure de JUDAS PRIEST période Jugulator/démolition, j'avoue avoir beaucoup aimé ce disque (1er album du Priest acheté à sa sortie en 1997) autant vous dire que je suis servi, la tournée aurait d’ailleurs pu s'appeler "Jugulator tour 2014" tant RIPPER OWEN articule sa set liste autour de cet album phare et quelques classiques de Judas. Ça commence par le titre Jugulator, il enchaîne avec The Ripper, Diamonds and Rust, Dead Meat (ma chanson préféree de l'album) Cathedral Spires, le brutal Painkiller et malgré la fatigue le publique est aux anges. SANDSTONE joua à merveille le rôle de backing band de luxe, RIPPER OWEN est impérial, il chante comme un dieu les standards de Judas Priest et les titres issus de Jugilator et Démolition(albums sur lequel il chante !!) Après le calme Lost and Found il interprète le seul titre de son propre répertoire "Scream Machine",une chanson bien violente dans un esprit assez proche de painkiller. Le final mit tout le monde à genoux avec la brochette " Metal Gods", "Bullet Train" "Burn in hell"… La fin de soirée s'acheva sur le tube de JP "Living After Midnight" repris en cœur par le public qui malgré l'heure tardive est resté jusqu'au bout soutenir son héros !!!

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS